foil
le 3 février 2020

La pose du Foil sur le Catamaran DEUX FRÈRES VI est terminée

Le Chantier MARTINEZ termine une série de 4 navires de pêche polyvalente de 18 mètres en composites. L’ambition a été de concevoir et réaliser des navires de pêche de nouvelle génération dotés des dernières innovations technologies en cours de développement dans le domaine de la construction navale.

L’innovation la plus marquante de ce projet est l’implantation d’un Foil à bord de ces navires. En forme de T inversé avec son profil en aile d’avion.

Principe de fonctionnement d’un foil

Gain de vitesse

Un foil est une aile immergée qui est placée sous l’eau et est reliée à la coque du navire. La présence de cette aile immergée apporte à la fois une portance verticale qui a tendance à surélever le bateau lorsque celui-ci accélère. Il en résulte une baisse de la résistance à l’avancement du bateau. Et donc, une réduction de sa consommation et une augmentation de sa vitesse.

Amortissement du navire

De plus, le second effet d’un foil est d’apporter de l’amortissement vertical au navire. Lorsque le navire roule et tangue sur la mer formée, la présence d’un foil permet d’amortir ces mouvements car la surface du foil en mouvement entraîne des masses d’eau importantes. De plus, ces déplacements de masses d’eau se matérialisent par des efforts transmis au bateau, qui atténuent les mouvements du navire à la mer.

foil

Recherche d’un meilleur compromis et bénéfices obtenus :

L’architecte MAURIC a réalisé des simulations en CFD (logiciel FineMarine) sur un supercalculateur. Ce type de simulations numériques est aujourd’hui la technologie la plus évoluée disponible dans ce domaine.

La configuration retenue permet :

-Une forte atténuation des mouvements de tangage par mer de face de l’ordre de 30% ;
-Une réduction de la consommation de GO en transit à vitesse soutenue de 10 à 15% ;
-Une capacité de maintenir une vitesse de transit plus élevée de 2 à 4 nœuds par mer formée ;
-Enfin, une augmentation de la vitesse du navire de l’ordre de 12%, soit 25 nœuds avec 2x600Cv.

Fabrication du foil

Les bénéfices attendus à l’aide du foil sont atteints uniquement grâce à un objet construit par le Chantier MARTINEZ. Avec les techniques et les matériaux composites les plus « high-tech ».

Le foil, pour une performance optimale

Un des enjeux a été de concevoir un foil qui génère le moins de traînée possible avec un maximum de portance. Il est donc indispensable d’obtenir un foil léger, rigide et très résistant. Dans le but d’atteindre cet objectif, le Chantier MARTINEZ a réalisé ce foil en fibre de carbone haut module et résines époxydes. Le tout sera fabriqué dans un moule haute précision usiné en commande numérique. Les pièces seront ensuite infusées avec la technologie sous vide largement maîtrisée par le Chantier MARTINEZ. Ces matériaux et techniques de fabrication sont issus de la course à la voile (Vendée globe, Americas’Cup). Elles sont aujourd’hui utilisées par le Chantier Naval MARTINEZ et seront pour la première fois adaptées au monde de la pêche et et aux particuliers.